Centre d'appels 24/7
Langue

Je suis enceinte : voyager est-il sécuritaire?

Allianz Global Assistance - Prendre l’avion enceinte

Beaucoup de futurs parents, anticipant les nuits sans sommeil, les changements de couche et les boires en pleine nuit, choisissent de voyager avant l’arrivée de bébé. Et, bien que ces petits moments avant la venue d’un nourrisson rapprochent les futurs parents, voyager enceinte demande une planification minutieuse afin d’atténuer les risques pour vous-même, votre enfant à naître et votre porte-monnaie.

La capacité pour une femme enceinte à voyager de façon sécuritaire dépend également de la sorte de voyage qu’elle pense faire.

Pour plusieurs, prendre l’avion pendant une grossesse et visiter des endroits où les soins médicaux sont moins avancés constituent les principales préoccupations. Une randonnée dans une région éloignée reconnue pour être infestée de moustiques porteurs de la malaria est évidemment à proscrire. À l’inverse, un court trajet en train ou en avion pour explorer une nouvelle ville où vous pourrez marcher, vous reposer et bien manger peut s’avérer une expérience agréable et mémorable pour les futurs parents.

Pensez à voyager plutôt durant votre deuxième trimestre (entre la 14e et la 27e semaine tout au plus), période plus paisible qui coïncide avec la fin des nausées et durant laquelle la naissance d’un enfant et tout ce que ça implique demeure un concept un peu flou.

Je pense voyager à l’extérieur du Canada – quels sont les facteurs à considérer?

Avant de réserver un voyage à l’étranger, veillez à établir un plan pour demeurer en bonne santé pendant votre séjour hors du pays.

Il est toujours recommandé d’être à jour dans ses vaccins, mais c’est d’autant plus important si vous êtes enceinte. Demeurer dans la même position pendant longtemps peut nuire aux femmes enceintes alors, si vous avez un long trajet à faire en voiture, en avion ou en train, effectuez plusieurs arrêts ou levez-vous et marchez régulièrement pour assurer une bonne circulation sanguine. Certains médecins peuvent recommander des bas de contention favorisant la circulation sanguine pour les trajets en avion, ce peut donc être une bonne option à envisager.

Pensez que vous ne pourrez peut-être pas mettre la main sur vos vitamines et vos collations préférées à l’extérieur du pays, alors prenez soin d’en glisser dans vos bagages. En résumé, vous devriez être consciente de votre état de santé et du déroulement de votre grossesse et vous préparer en conséquence. Quels que soient vos plans, assurez-vous d’en parler avec votre médecin de famille avant de partir pour être sûre que vous êtes en mesure de voyager.

Voyager durant une grossesse : que couvre l’assurance voyage?

Les régimes comportant des prestations de soins médicaux offerts par Allianz Global Assistance sur le présent site peuvent fournir une protection pour des soins médicaux d’urgence relatifs à une grossesse avant la 31e semaine, pourvu que la mère soit résidente canadienne, et qu’il n’y ait aucune complication préexistante ou que votre grossesse ne soit pas considérée comme étant à risque.

Souscrire une assurance annulation de voyage est également une bonne idée puisqu’elle peut offrir une protection pour les changements des plans de voyage résultant d’une grossesse, notamment en raison d’un diagnostic de diabète de grossesse ou de pré-éclampsie. Ces affections sont sérieuses et devraient être documentées par votre équipe de soins de santé. L’incapacité à voyager en raison de ces complications constituera habituellement un motif pour annuler votre voyage assuré en vertu de vos prestations d’annulation, à condition que les complications soient apparues après la réservation de votre voyage et que vous déteniez une assurance voyage. Malheureusement, les nausées matinales ne constituent habituellement pas une raison valable pour présenter une demande de règlement d’annulation de voyage.

Les politiques des différentes compagnies aériennes sont un autre facteur à considérer. La plupart des compagnies ne permettent pas aux femmes de voler après la 32e semaine de grossesse, vous devriez donc lire les règlements à l’intention des passagers de votre compagnie aérienne en plus de votre police d’assurance voyage. Certaines compagnies sont encore plus sévères. Si vous n’êtes pas autorisée à monter à bord d’un vol parce que vous êtes enceinte, il est important de savoir à l’avance les conséquences que cela aura sur votre admissibilité à demander un remboursement en vertu de votre assurance voyage.

Vous devriez également être au courant du risque d’accoucher prématurément durant votre voyage. En vertu de la plupart des polices d’assurance voyage canadiennes, y compris celles offertes par Allianz Global Assistance, les traitements médicaux requis par la mère pour l’accouchement seront couverts avant la 31e semaine, mais pas les dépenses médicales engagées par le nouveau-né. Vous devez donc être consciente des risques. Ainsi, dans le cas d’un accouchement survenant à la 27e semaine, par exemple, le nourrisson nécessiterait une attention particulière dans une unité de soins intensifs néonatals (USIN). En vertu des polices d’assurance voyage offertes par Allianz Global Assistance, les coûts relatifs aux soins ou au transport du nouveau-né ne seraient pas admissibles à une demande de règlement. Au lieu de cela, les coûts de l’USIN et des besoins connexes seraient la responsabilité des parents.

J’avais tout planifié…que faire maintenant?

Si vous avez réservé votre voyage avant de tomber enceinte, l’assurance voyage comportant des prestations d’annulation de voyage pourrait couvrir les frais d’annulation, à condition que le départ ou le retour ait lieu dans les huit semaines avant la date prévue pour l’accouchement ou qu’un médecin vous ait recommandé de ne pas voyager. Les complications liées à la grossesse, y compris un accouchement prématuré survenant avant le voyage, sont également des motifs d’annulation de voyage assurés en vertu des régimes d’assurance voyage comprenant des prestations d’annulation de voyage et offerts par Allianz Global Assistance par l’entremise du présent site.

Soyez réaliste et comprenez bien votre police

L’assurance voyage ne couvre pas tout, alors connaître les modalités, les limitations et les exclusions de votre police vous aidera à mieux comprendre ce qui est assuré. Chaque police d’assurance voyage administrée par Allianz Global Assistance offre un droit d’examen gratuit de 10 jours et vient avec des services d’assistance en cas d’urgence ouverts en tout temps et accessibles où que vous soyez dans le monde.

Si vous êtes enceinte et en bonne santé, une escapade vacances en amoureux pourrait vous faire le plus grand bien. Par contre, si votre grossesse est considérée comme étant à risque, ce n’est pas une bonne idée de voyager loin de la maison. Pensez plutôt à profiter des attraits touristiques locaux. Vous vous découvrirez une toute nouvelle appréciation pour ceux-ci une fois bébé arrivé et votre perspective sera bien différente quand vous y retournez avec lui!

Souscrivez un régime de soins médicaux et annulation dès maintenant, ou apprenez-en davantage en parcourant la rubrique Assurance voyage 101.

Obtenez une soumission

Soumission

Ou appelez au1 844 310-1578 pour parler à un de nos représentants.
© Allianz Partners

L’assurance voyage ne couvre pas tout. Veuillez consulter libellé de la police pour connaître toutes les modalités, y compris les limitations et les exclusions. L’assurance voyage est souscrite auprès de la Compagnie d’Assurance Générale CUMIS, l’une des sociétés du Groupe Co-operators et est administrée par Allianz Global Assistance. Allianz Global Assistance est une dénomination commerciale enregistrée d’AZGA Service Canada Inc. Veuillez noter qu’une rémunération pourrait être versée au distributeur de la présente assurance.